Je peux saisir le Conseil des Prud'hommes dès le 1er impayé de salaire.

Seulement je dois pouvoir prouver au préalable, que j'ai tenté d'obtenir paiement de mon salaire de façon amiable, avant de saisir la juridiction compétente.

Pour cela 3 solutions :

  • J’écris à mon employeur en L.AR. pour lui réclamer mon dû
  • Je contacte le syndicat de ma connaissance qui me conseillera ou fera une relecture de ma demande écrite à l’employeur (en L.AR.)
  • Je contacte la commission de dialogue à la Commission paritaire Territoriale, de ma région, qui me fournira le nom des représentants syndicaux qui pourront m’accompagner dans la médiation avec l’employeur.

Si je n'ai que le salaire à réclamer, je peux faire une demande de référé prud'homal qui est une procédure simple et accélérée. Pour cela ma demande doit être simple et sans contestation possible : j'ai un contrat de travail, mon salaire n'a pas été payé.

Dans ce cas, je peux me présenter seule devant la formation de référé prud'homal, sans avocat, mais il est conseillé de prendre conseil pour présenter son dossier.

En cas de procédure prud'homale classique nous conseillons de vous faire accompagner par un syndicat ou par un avocat, car la procédure est complexe et en plusieurs étapes très techniques.

Quoiqu'il en soit, nous conseillons aux salariés de faire acquisition d'une protection juridique capable de prendre en charge des frais de défense qui peuvent être très coûteux, plus coûteux quelquefois que la somme à récupérer.

Et quoi qu’il arrive, pour mieux se défendre et ne pas à avoir à subir un litige, le mieux est de se syndiquer !