Les organisations syndicales de la branche du particulier employeur et de l’emploi à domicile (assistants maternels et salariés du particulier) ont proposé et obtenu la prise en charge complète du délai de carence des arrêts de travail dits « dérogatoires » :

Les arrêts de travail dits « dérogatoires », sont ceux visés par le décret du 14 novembre 2020 qui dit que :

Les personnes qui :

Peuvent avoir un arrêt de travail dérogatoire, indemnisé par la CPAM et par leur caisse de prévoyance pour l’indemnité complémentaire.

Le délai de carence de l’indemnisation complémentaire par l’IRCEM, caisse de prévoyance du secteur, est habituellement de 7 jours.

Pour ces cas spécifiques décrits dans le décret, l’IRCEM a décidé, d’être solidaire et de réduire le délai de carence de 7 à 4 jours.


Pour accéder à l'article au complet, veuillez vous connecter avec votre compte syndicat: